Stade Malherbe Caen Féminin : site officiel du club de foot de Caen - footeo

Caen - Le Havre 0-8 | Résumé et avis...

22 janvier 2020 - 23:57

Retrouvez le fil du match ici

Une valise dans le froid...et le noir.

Devant une bonne centaine de spectateurs, Caen aligne son équipe-type. Sportivement, c'est tout à fait compréhensible.
La différence athlétique entre les deux équipes est énorme, et visible dès les premières minutes du match.

L'affluence est faible en cette soirée gelée, de l'ordre d'un petit match de Régional 2, et encore. Principalement des proches des joueuses, malgré le relais en interne du MNK96, survenu évidemment aussi tardivement que l'annonce du match.

On est accueilli à l'entrée de la tribune principale par un mini-bus aux couleurs du HAC. Leur nom floqué sur le maillot et l'écusson "D2" sur l'épaule droite rappelle l'avance de la section ouverte en 2014 sur celle de Malherbe ; de même que le fait d'entendre des joueuses se parler en anglais montre le recrutement international du club, notamment aux États-Unis.

Les erreurs techniques et retards dans le jeu sont inhabituels, mais montrent bien le monde d'écart entre cette toute jeune équipe de Caen et le monde semi-professionnel outre-Seine.
Si le championnat de R2 doit être remporté facilement, il s'agit d'un avertissement sur le long terme pour le (très) jeune effectif malherbiste dont l'objectif est de rejoindre la D2 au plus vite.

À la 82', les spots de lumière du stade lâchent. Le stade se retrouve dans le noir à dix minutes de la fin et à 8-0... C'est à l'image de la rencontre diront certains.

Pourquoi ce match ?

Au final, on se demande quelle est la pertinence d'organiser un match amical contre une équipe d'un tel niveau, et prendre le risque d'une baisse de confiance à dix jours de la reprise, alors que l'équipe a fait preuve de ses qualités contre des équipes de R1 en Coupe de France, et contre Tours (également en R1) battu en amical mi-janvier.

Un match contre la réserve du Havre, jouant le maintien en R1 -et non la montée en D1 comme l'équipe fanion-, aurait été sportivement plus cohérent et tout aussi attractif sur le papier, avec un derby plus équilibré.

Si ce soir il y avait une belle affiche contre une D2, on ne peut que déplorer le manque de communication du club (une fois encore) pour l'accueil pour la première fois de la jeune histoire de la section féminine du club, d'un club de l'anti-chambre de l'élite, et de haut de tableau. Encore plus quand il s'agit du grand rival du club, Le Havre. Bien triste ferveur autour de ce qui aurait pu être un match de gala.
Mais ce match n'a finalement pas servi l'équipe sportivement, ni un public qui aurait pu être plus nombreux face à ce qui aurait pu être l'événement de la saison.

 

Maintenant, retour au championnat. Et allez Malherbe !

Commentaires